Comparatif Neuf / Ancien

Au delà du critère esthétique personnel propre à chacun, il est important de connaitre les différences entre un investissement dans l'ancien, d'un investissement dans du neuf.

Certains points pourraient vous orienter vers tel ou tel choix.

Achat dans du neuf:

L'achat d'un logement neuf par le biais d'un promoteur séduit chaque année de plus en plus de français de part les avantages qu'il détient.

L'achat d'un logement en VEFA (Vente en l'Etat Future d'Achèvement) vous permet dans un premier temps de vous projeter dans votre futur logement tout en aillant la possibilité d'apporter des modifications sur plan.

Ces constructions neuves ont l'obligation de répondre à des normes strictes de consommation (RT2012). Cela a pour conséquence de rendre les logements peu énergivores, entrainant des économies au quotidien.

Les frais de notaires : 

Les frais dits de notaire fixés à environ 7 à 8% du montant total de l’acquisition dans l’immobilier ancien, ne s'élèvent dans le neuf qu'à 2,5 à 3% environ. Cet avantage de l’immobilier neuf peut vous permettre de réaliser d’importantes économies.
 

Bénéficier d'une aide de l'état:

L'achat d'un logement neuf vous permettra, si vous respectez les conditions d'octroi, de bénéficier du Prêt à Taux Zéro mise en place par l'état et pouvant financer jusqu'à 108.000€ sans dépasser 40% du montant total.

Ce prêt à taux zéro est également envisageable pour de l'achat dans l'ancien mais il nécessite des conditions plus strictes : des travaux d'un montant au moins égal à 25% du prix du bien ainsi qu'une restrictions géographique plus dure (zone B2 et C uniquement).

Les garanties constructeur: 

 

En achetant dans le neuf, vous profitez également d’un panel de garanties obligatoires qui vous protègent des différents risques.

Les acquéreurs qui font le choix d'un programme neuf bénéficient d’un arsenal de garanties, un réel avantage par rapport à l’ancien.

  • La garantie de parfait achèvement : elle dure un an à compter de la date de réception des travaux. Elle couvre les éventuels dommages pouvant affecter la construction à l’exception de ceux résultant de l’usure normale ou d’un mauvais entretien.

  • La garantie de bon fonctionnement ou la garantie biennale : elle dure deux ans à compter de la date de réception des travaux. Elle concerne les éléments démontables, qu’il est possible d’enlever et de déplacer (radiateurs, ballons d’eau chaude, prises…).

  • La garantie décennale : elle dure 10 ans à compter de la date de réception des travaux. Elle couvre contre les éventuels dommages qui pourraient fragiliser la construction et la rendre inhabitable. Fissures, infiltrations, problèmes de toiture… : le constructeur a pour obligation d’intervenir si ces dommages ne sont pas liés à l’usure normale ou à un mauvais entretien de l’habitation.

Vous l'aurez compris, l'achat d'un logement neuf semble particulièrement intéressant que ce soit pour de la résidence principale ou même un investissement immobilier (Loi Pinel).

Si son prix au mètre carré peut être supérieur à celui dans l'ancien (dans certaines villes), les aides de l'état ainsi que les normes de constructions permettent des charges plus faibles au quotidien.